LIBRE REVERIE

Expression libre, poésie sous toute ses formes...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Papillon
Membre


Féminin Nombre de messages : 4
Age : 39
Localisation : Longjumeau
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Elle   Jeu 6 Sep - 22:48

ELLE


Petite, elle pensait que l’amour était une évidence pour tout le monde. Quelque chose de naturel que chacun portait en soi comme elle le faisait elle-même, fillette insouciante. Il ne s'agit pas de l’amour que l’on reçoit mais de celui qu’on donne, qu’on offre, sans retenue !... et sans rien attendre en échange.

Plus elle grandissait, plus elle se rendait compte que dans son entourage l’amour était le cadet de leur soucis ! Elle s'est demandée pourquoi ils étaient ainsi, et elle a observé les gens. Elle ne sait pas combien de temps il lui a fallu pour arriver à la conclusion que beaucoup d’entre eux ne voulaient pas donner leur amour à profusion, sans compter. Ils lui donnaient l’impression de le garder en réserve pour quelques grandes occasions dans lesquelles, finalement, tout le monde se fichait pas mal de ce qui pouvait bien se passer à côté de soi.

Elle se pensait stupide, naïve, d’avoir cru au pouvoir de l’amour les yeux fermés, et elle a préféré garder ses découvertes pour elle (elles lui paraissaient pourtant ahurissantes).

Elle a donc essayé de faire comme ce « tout le monde », pour rentrer dans la masse, essayer de se trouver une place dans cette vie qui lui était tombée dessus sans crier gare. Elle n’en cherchait pas une grande, juste une où elle se sentirait bien. Le problème, c’est qu'elle avait beau s’aventurer d’une place à une autre, elle ne se sentait nulle part à la sienne. C’était évident, elle se trouvait derrière elle, dans l’amour qu'elle avait déposé un jour à terre lorsqu'elle était petite alors qu'elle en avait encore plein les bras comme une gourmandise au chocolat qu’on retrouve jusque sur le bout du nez des enfants tellement c’est bon.

Longtemps, elle a fait semblant de croire que donner de l’amour comme ça, « gratuitement », était quelque chose qui ne se faisait pas. Sauf que « faire semblant » est à double tranchant : elle a fini par y croire vraiment, par oublier que ce n’était qu’un leurre qu'elle brandissait pour se faire accepter. Et elle s'est perdue, comme on emprunte des raccourcis pour arriver plus vite à destination. Quelle était sa destination ? Quel était son but ? Elle ne pensait pas l'avoir su un jour. Elle avançait, sans se poser de questions, droit devant. Trop droit, trop devant, trop vite : elle s'est rétamée ! Une chute ce n’est pas grand-chose, sauf quand on est monté si haut dans la bêtise (parce que c’était bel et bien le cas) que la chute devient vertigineuse. L’atterrissage ne s’est pas fait en douceur (logique), et même après elle a continué à chuter alors qu'elle était déjà au sol.

Trop c’est trop ! Qu’est-ce qu'elle aurait pu perdre encore à ce stade ? Sa fierté ? Elle n’en n’avait plus depuis longtemps, tout comme sa confiance en elle, son amour propre ou ses croyances, ses rêves. Elle a donc décidé de faire demi-tour. Elle a tourné le dos à son avenir et elle est repartie en arrière. Elle n’avait pas beaucoup de chemin à faire puisqu'elle venait déjà de dégringoler. La route était bien moins longue dans l’autre sens après ça. Elle est repartie chercher l’amour.

Très vite, elle a retrouvé la petite fille qu'elle était quelques années auparavant. Elle était restée là où elle l’avait laissée, à côté de son paquet d’amour. Depuis toutes ces années, elle attendait que quelqu’un l’emmène sur le chemin de la vie qui s’étalait devant elle.
Elle pleurait.
- Mais… il n’y a aucun mal à donner de l’amour ! Pourquoi ne veut-on pas du mien ? Il n’est pas bon ? Est-ce de ma faute ?... Je n’ai sans doute pas su apprendre comment l’offrir, je n’ai pas compris… ? C’est si simple pourtant d’aimer quelqu’un. C’est si bon de ressentir l’amour gonfler son cœur jusqu’à l’exploser à coups de larmes. Les lances d’amour ainsi lâchées transpercent les cœurs et les âmes. Demandez-leur à ces victimes ! L’amour fait bon, l’amour fait mal, mais sans lui… que feriez-vous ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredbn.spaces.live.com/
Aline
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 255
Age : 41
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Elle   Ven 7 Sep - 9:31

Je dirai qu'il y a de l'abus partout. Qu'il ne faut pas jouer avec les sentiments. Si quelques gens ont une armure ce n'est pas pour rien.
L'honnêteté, l'intégrité, la droiture, la dignité... voici les mots qui errent en moi...

Alors laissez ouvert votre coeur, une personne saura vous aimer comme il se doit. Donner c'est aussi recevoir en retour... Même s'il faut passer par des hauts et des bas, le bon jour viendra...

Bises ma douce

_________________




TEXTES PROTEGES PAR copyrightdepot.com

n°00045252
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/librereverie/
henry canaan
New Membre


Masculin Nombre de messages : 90
Age : 60
Localisation : Nantes France
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: L'Amour   Ven 21 Sep - 15:50

amour d'un chemin, amour d'une vie, amour infini, amour pour chacun !!! Henry Canaan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menier
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Aimer comme un enfant   Mer 3 Oct - 12:44

Félicitations pour ce texte très réussi qui exprime justement ce que l'on peut ressentir avec l'évolution de l'âge... Nous faut-il rester des enfants? - à ceux qui l'ont été oui, aux autres, apprendre à le devenir. Moi j'aime beaucoup les enfants, ce sont les seuls qui sont sincères ! Si ils me disent "J'te détèste" ou "Je t'aime" je sais que c'est ce qu'ils pensent vraiment. Le mensonge est partout aujourd'hui, et l'amour est devenu un mensonge dans le monde des hommes... J'esprère qu'il y'aura toujours des personnes pour s'en rendre compte; et que j'aurais le privilège de cotoyer ces personnes !
Contens d'avoir lu autant de lucidité ce matin, venant d'une femme, j'en suis ravi. Bonne journée à toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBRE REVERIE :: Expression libre :: Conte divers-
Sauter vers: